1- Information de la société


Financi – PBM FinanceSiège : 800 avenue du pont des dames 62400 Béthune – tel 09 52 84 94 33 –
contact@financi.fr
RCS ARRAS 892591736 –
Mandataire non exclusif en opérations bancaires et en services de paiement sous le
n° 21001495 – www.orias.frFinanci – PBM Finance
est sous le contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) –4,
place de Budapest CS 92459 -75436 PARIS CEDEX 09 Tél. : 01.49.95.40.00
ww.acpr.banque-banque-France.fr

2- Hébergement du site


INFOMANIAK
Genève
25 Eugène-Marziano
1227 Les Acacias

3- Mandataires


BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE
1 Boulevard Haussmann 75009 Paris.

MY MONEY BANK
Tour europlaza 20 avenue André Prothin 92 063 Paris la défense cedex
CFCAL
1 rue du Dôme 67 000 Strasbourg
CGI
66 Avenue de Flandres 59 700 Marcq en Baroeul
CREATIS
61 avenue Halley Parc de Haute Borne 59 886 Villeneuve d’Ascq
CA CONSUMER FINANCE
1 rue Victor Basch CS 70001 91068 Massy Cedex

4- Dispositions légales


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts
d’argent. La diminution du montant des mensualités entraîne l’allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés. Sous réserve d’étude et d’acceptation par
l’organisme prêteur. A réception de l’offre, le client dispose d’un délai de réflexion de 10 jours pour l’offre soumise au régime Scrivener 2 et d’un délai de rétractation de 14 jours pour l’offre soumise au régime hors Loi Scrivener.

Extrait du code de la consommation (Art. L321.2) : aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent (Loi MURCEF).

5- Données personnelles


Dans le cadre de ses activités d’offre de services d’investissements, Financi – PBM Finance est amené à collecter et traiter certaines de vos données personnelles. En utilisant la plateforme et en effectuant une simulation, vous reconnaissez et acceptez le traitement de vos données personnelles par Financi – PBM Finance conformément à la loi applicable, notamment le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016, et aux stipulations de la
Politique de Protection des Données Personnelles. Pour toute question relative à notre politique ou vos données personnelles vous pouvez nous adresser un mail à l’adresse suivante : contact@financi.fr
« Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à votre demande de financement chez le destinataire : Financi » Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004. Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en adressant un courrier postal à l’adresse suivante : Financi – 800 avenue du pont des dames 62400 Béthune
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des
données vous concernant.


Traitement des réclamations et recours


Réclamations :


• Par courrier :
Financi – 800 avenue du pont des dames 62400 Béthune


Si une réponse ne peut être apportée dans les 10 jours ouvrables de votre réclamation, vous recevrez un accusé de celle-ci par lettre recommandée.

Recours :
Vous disposez d’un recours auprès d’un médiateur ACPR, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution est l’organe de supervision français de la banque et de l’assurance.
L’ACPR veille à la préservation de la stabilité du système financier et à la protection des clients, assurés, adhérents et bénéficiaires des personnes soumises à son contrôle.

Vous pouvez adresser votre demande à l’adresse postale suivante :
Autorité de contrôle prudentiel et de résolution – ACPR
4, place de Budapest
CS 92459
75436 PARIS CEDEX 09
Tél. : 01.49.95.40.00

6- Protection du consommateur et de l’usager


« Les exemples chiffrés figurant sur le site sont des informations génériques et générales et n’ont aucune valeur contractuelle. Financi – PBM Finance n’a pas le pouvoir d’engager ses partenaires bancaires et financiers.
A tout moment et sans préavis, les établissements de crédit sont en effet susceptibles de modifier leurs offres et leurs conditions d’acceptation. Seule l’offre préalable de crédit prévue par la loi engage le prêteur qui l’a émise. Selon la nature et le montant des prêts, l’emprunteur peut bénéficier des délais de réflexion ou de rétractation prévus par la loi, notamment en matière de crédit de consommation et de rachat de crédit (Article L.341-16 du Code Monétaire et Financier). Malgré les efforts
d’informations fournis par la société Financi – PBM Finance, nous recommandons fortement aux candidats à un crédit de prendre connaissance des dispositions en la matière, accessible sur les sites institutionnels, ou consulter les dispositions y afférentes dans le Code de Consommation et le Code Monétaire et Financier. »

7- Information cookies


Le site a éventuellement recours aux techniques de « cookies » lui permettant de traiter des statistiques et informations sur le trafic, de faciliter la navigation et d’améliorer le service pour le confort de l’utilisateur. L’utilisateur est libre d’accepter
ou de refuser les cookies de tout le site en modifiant les paramètres de son navigateur internet.

8- Propriété intellectuelle


Le site et son contenu sont protégés au titre de la propriété littéraire et artistique et/ou industrielle. L’utilisation du site est limitée à la consultation. L’édition et/ou l’impression de tout ou partie du site n’est autorisée par l’utilisateur que pour un usage strictement individuel ou privé. Toute reproduction et diffusion d’éléments du site à des fins commerciales, ainsi que toute modification, réutilisation ou incorporation de ces éléments à d’autres sites ou d’autres éléments est interdite.

LEXIQUE DU CRÉDIT


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent.

Amortissement (du capital) : Pour un emprunt, l’amortissement est le capital qui est remboursé à chaque échéance. Par extension, on parle de période d’amortissement (par exemple après une période de différé) quand le capital du crédit commence réellement à être remboursé.

Amortissement constant : Sur un crédit à amortissement constant, la même somme de capital est remboursée à chaque échéance. Le montant des échéances (capital + intérêts) diminue donc avec le temps. Au contraire, si le montant de l’échéance est fixe, il s’agit d’un crédit à échéances constantes.

Amortissement négatif : Sur un crédit à échéances constantes (ou en période de différé) : quand les intérêts calculés sont supérieurs au montant de l’échéance. Dans cette situation, aucun capital n’est remboursé. Au contraire, la différence entre le montant des intérêts et le montant de l’échéance s’ajoute au capital restant dû.

Amortissement in fine : Crédit in fine ou amortissement in fine. C’est un crédit dont le remboursement du capital est effectué seulement sur la dernière échéance.

Assurance emprunteur : Elle a pour but de garantir le prêteur en cas de décès ou invalidité de l’emprunteur. L’assurance emprunteur encore dénommée « assurance-crédit » est une assurance dont la banque qui a octroyé le prêt est bénéficiaire en particulier en cas de décès ou invalidité de l’emprunteur. Les garanties « décès » et « invalidité totale » sont pratiquement toujours exigées par les banques pour un crédit immobilier. La garantie « invalidité partielle temporaire » est fortement recommandée si le prêt a pour objet l’acquisition de la résidence principale. La « garantie chômage » est optionnelle.

Cap de taux : Évolution maximum à la hausse du taux d’intérêts applicable à un crédit si le contrat le prévoit. Ce plafonnement de l’évolution du taux d’intérêt est soit fixé à une valeur donnée (exemple 5,20%), soit déterminé par une formule du type « taux de référence ou indice + partie fixe » [exemple taux de départ + 2%]. Les conditions de ce plafonnement (indice, niveau, durée et modalités) sont définies par le contrat et peuvent inclure également un taux plancher limitant la variation du taux à la baisse.

Capital : Montant du crédit consenti par le prêteur. Le capital peut être versé en une ou plusieurs fois.

Capital restant dû : Montant du capital restant à rembourser par l’emprunteur à une date donnée. Il sert de base au calcul des intérêts de l’échéance à venir. Dans un contrat à taux variable, le prêteur est tenu, une fois par an, de porter à la connaissance de l’emprunteur le montant du capital restant à rembourser.

Charges financières : Elles comprennent les échéances de remboursement de prêts, les primes d’assurance obligatoirement liées, les loyers et les pensions versées.

Différé partiel (d’amortissement) : Période pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse aucun capital. Il ne paie que les intérêts du prêt. Les cotisations d’assurances sont généralement perçues pendant la période de différé d’amortissement.

Différé total (d’amortissement) : Période pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse ni capital ni intérêts. Ces intérêts seront ajoutés au capital restant dû. Seules les cotisations d’assurances sont généralement perçues pendant la période de différé total.

Disponible / Reste à vivre : C’est le revenu minimum mensuel qui doit rester par adulte ou par couple avec ou sans enfants après règlement de la mensualité du prêt. Le reste à vivre permet de faire face aux charges diverses mensuelles hors mensualité de crédit.

Durée d’amortissement : C’est la durée pendant laquelle le crédit est remboursé en capital. Cette durée peut être différente de la durée du crédit si celui-ci comprend une période de différé.

Échéance : C’est le nom de l’opération financière consistant à rembourser périodiquement le crédit. Elle est caractérisée par sa date et sa périodicité.

Garantie du prêt immobilier : En cas de défaillance de paiement des mensualités du prêt immobilier, cette garantie protège la banque qui se fait rembourser le capital restant dû. Plusieurs natures de garanties existent : caution, hypothèque, privilège de prêteur de deniers (PPD) et nantissement.

Intérêts intercalaires : On parle d’intérêts intercalaires par opposition aux intérêts d’une échéance régulière, dans deux situations. I – sur un crédit avec déblocage progressif des fonds. Pendant la période de déblocage, les échéances ne comportent que des intérêts intercalaires calculés au taux du crédit sur les fonds déjà débloqués. II – lorsque la période entre le déblocage complet des fonds et la première échéance du crédit ne correspond pas à la périodicité des échéances de ce crédit (autrement dit, sur un crédit à échéance mensuelle, lorsque la première échéance n’est pas exactement un mois après le déblocage complet des fonds). La première échéance comporte alors des intérêts intercalaires.

I.R.A. (Indemnités de remboursement par anticipation) : Indemnités versées à la banque, lorsque le crédit est remboursé par l’emprunteur avant la date prévue sur le tableau d’amortissement, et correspondant à 6 mois d’intérêts dus avec un plafond de 3% du capital restant dû en matière de crédit immobilier, et 1% en matière de crédit à la consommation.

Quotité assurance : La quotité est le taux de prise en charge choisi par l’assuré lors de l’adhésion. Exemple : deux co-emprunteurs choisissent une quotité de 50% ; si l’un des deux décède, l’assureur prendra en charge 50% du capital restant dû. L’autre devra rembourser les 50 % restants. Si les co-emprunteurs choisissent chacun une quotité de 100%, en cas de décès de l’un d’entre eux, l’assureur rembourse 100% du capital restant.

Remboursement anticipé : Possibilité pour le client de rembourser partiellement ou totalement un crédit avant la fin prévue du contrat. Cette possibilité peut donner lieu à la perception par la banque d’indemnités de remboursement anticipé (I.R.A).

Revenus globaux : Ils regroupent les revenus salariés ou assimilés, les pensions perçues, les allocations ou revenus sociaux, les revenus locatifs et financiers.

Tableau d’amortissement : Tableau indiquant le montant dû par l’emprunteur à chaque échéance du crédit en détaillant la répartition du remboursement entre : le capital, les intérêts, la prime relative aux assurances (lorsque celles-ci sont obligatoires) et le capital restant dû après chaque échéance.

Taux capé : Taux bénéficiant d’un mécanisme de plafonnement d’évolution. 

Taux actuariel : C’est la technique de taux selon un modèle actuariel, utilisée pour transformer le taux annuel en un taux périodique. 

TEG/TAEG (Taux annuel effectif global) : Taux (annuel) englobant les intérêts et l’ensemble des frais liés à l’octroi d’un crédit (frais de dossier, frais d’assurance, de garantie, d’hypothèque…). Il permet de mesurer le coût total du crédit. Il ne doit jamais dépasser le seuil de l’usure ou taux d’usure, fixé par la loi et révisé et publié tous les trimestres par la Banque de France. Le TEG est utilisé dans le cadre du crédit immobilier, le TAEG dans le cadre du crédit à la consommation.

Taux d’endettement : Le taux d’endettement mesure le niveau d’endettement d’un agent économique. Il met en relation l’ensemble de ses revenus et de ses dettes. Il permet d’avoir une indication globale de l’ampleur de l’endettement par rapport aux ressources et ainsi d’apprécier la capacité d’endettement du demandeur de financement.

Taux proportionnel : Technique du taux consistant à diviser le taux annuel par le nombre d’échéances dans l’année pour obtenir le taux périodique.

Taux périodique : C’est le taux utilisé sur le capital restant dû pour calculer les intérêts d’une échéance. Le taux périodique dépend de la périodicité du crédit : mensuel, trimestriel, annuel…

Taux nominal ou taux débiteur (annuel) : Le taux d’intérêt nominal est le taux d’intérêt défini lors d’un emprunt ; ce taux est inscrit dans le contrat qui lie les deux opérateurs, il peut être soit constant dans le temps, soit variable (par exemple, sa définition mathématique peut inclure le niveau d’un taux directeur). Il ne tient compte d’aucun frais annexe (frais de dossier, frais de garantie….). Par convention, un taux d’intérêt nominal est annuel.

Taux révisable ou taux variable : Taux qui peut évoluer à la hausse comme à la baisse sur la durée du prêt selon les modalités prévues dans le contrat de prêt. L’évolution du taux dépend de la variation d’un ou plusieurs indices et elle peut être mensuelle, trimestrielle, annuelle ou pluriannuelle. Le prêt à taux variable peut comprendre une période à taux fixe et des limites de variation.